Préface


Notre présence humaine, ici et aujourd'hui, est liée à un ensemble de phénomènes dans lesquels tout le cosmos est impliqué. Nous ne sommes pas des étrangers dans l'Univers, les découvertes récentes de l'astronomie contemporaine nous montrent notre parenté avec tout ce qui brille dans le ciel. Nous sommes redevables aux étoiles d'avoir fabriqué les atomes dont sont constitués les yeux qui nous permettent de les observer.

Notre Univers a une histoire. Telle est sans doute la plus grande découverte du vingtième siècle. Contrairement à ce que le monde scientifique a tenu pour acquis pendant très longtemps, notre univers n'est ni éternel ni inchangeant. Il est, au contraire, le lieu d'une profonde évolution. Aujourd'hui, on peut raconter l'histoire du cosmos comme la narration des événements qui ont permis à la matière de s'organiser. L'image la plus ancienne, celle qui est véhiculée par le rayonnement fossile, nous fait voir, il y a quinze milliards d'années, un monde entièrement désorganisé.

A cette époque, il est dépourvu de toutes les structures qui font aujourd'hui sa richesse et sa variété. Il n'y a ni galaxies, ni étoiles, ni planètes, ni molécules, ni atomes, même pas de protons et de neutrons. L'Univers se présente alors sous l'aspect d'une immense et torride purée de particules élémentaires constitués principalement de quarks, d'électrons et de photons. Pourtant déjà, nous en avons de nombreuses preuves observationnelles, les lois de la physique qui gouvernent le comportement de la matière ont très exactement les propriétés requises pour donner naissance à des systèmes de plus en plus complexes, dotés de propriétés extraordinaires comme l'intelligence et la conscience.

Nous sommes partiellement en mesure de retracer les phénomènes qui ont permis cette organisation progressive du monde. Les galaxies et les étoiles sont apparues grâce à l'action de la force de gravité sur la purée primordiale. Dans les brasiers incandescents des astres, les noyaux atomiques ont été forgés, puis disséminés dans l'espace, au moment des explosions de supernovae qui ponctuent leur mort. Plus tard, dans les vides interstellaires, les atomes se sont liés en molécules et en grains. Ces grains, accumulés par milliards, ont ensuite donné naissance aux corps planétaires où la vie peut apparaître. Sur notre planète bleue, le mouvement organisateur s'est poursuivi jusqu'à l'apparition des mammifères et des plantes à fleurs. C'est notre généalogie que la science nous révèle aujourd'hui, nous redonnant par là le sentiment d'appartenance dont nous avons tant besoin.


HUBERT REEVES
--- --- --- --- ---

retour à la page Accueil

--- --- --- --- ---